France Hands-On Universe

L’association F-HOU (Hands-On Universe, Frances’inscrit dans le cadre du renouveau de l’enseignement des sciences. La recherche en astronomie et l’utilisation de nouvelles technologies permet d’attiser l’intérêt des élèves des collèges et lycées pour la science. Nous proposons des ressources aux enseignants du secondaire  ainsi que l’organisation d’un réseau d’établissements pilotes et de personnes ressources.

Vous trouverez plus de détails sur notre projet, notre méthodologie et nos outils dans un article, publié dans le Journal de l’Union des Professeurs de Physique et de Chimie d’avril 2016 (n° 983) ,  : Enseigner la physique et les mathématiques autrement : EU-HOU, Hands-On Universe

Le projet est basé sur des observations réelles, acquises si possible par les élèves eux-mêmes. Il utilise un réseau Européen et international de télescopes automatiques pilotés via Internet ainsi que des outils dédiés (systèmes Webcam, télescopes radio) développés pour ce projet. Ces observations peuvent être réalisées en classe, ainsi que leur analyse avec un logiciel conçu pour  l’enseignement, SalsaJ.  Les ressources pédagogiques ont été construites en étroite collaboration entre des chercheurs et des enseignants des pays partenaires. 

Les outils et partenaires de F-HOU ont été mis en place à l’occasion d’une série de projets européens coordonnés par la France (EU-HOU). De 2004 à 2006, un premier programme, « Minerva », a financé le développement du logiciel d’analyse d’image SalsaJ. Pour ce projet, huit pays étaient partenaires par l’intermédiaire le plus souvent d’Universités, mais aussi de Centres de recherche ou d’éducation scientifique. Le projet s’est ensuite élargi à six autres pays à l’occasion d’un programme Comenius (2008-2010). Il a permis la mise en place de plusieurs formations et d’un réseau européen d’enseignants, reliés par le site Internet.
Le développement de ce réseau et ses actions ont été reconnus au niveau européen. En 2009, EU-HOU s’est vu attribuer la médaille d’argent en tant que projet qui pourra servir d’exemple des meilleures pratiques innovantes dans le domaine de l’éducation et de la formation, pour atteindre les objectifs que l’Union européenne s’est fixée à Lisbonne, à savoir “A Knowledge-based Economy”. Il a également reçu le troisième prix d’Excellence dans l’enseignement de l’astronomie et de la diffusion scientifique (“Excellence in Astronomy Education and Public Outreach”) de l’Année mondiale de l’astronomie (AMA09 – ONU-UNESCO).
Enfin, le projet EU-HOU a connu un grand développement en 2010 avec un troisième programme européen, EUHOU-MW – Explorons la Voie lactée. Il a permis la création d’un réseau de radiotélescopes dédiés à l’enseignement afin de permettre à tous les élèves européens d’observer « directement » la Voie lactée. Ce réseau regroupe huit antennes radio localisées dans cinq pays.